NEPHRONURSE

Infirmier en Néphrologie

La Transplantation

 

Transplantation : quand ?

Parfois un délai est nécessaire, selon la cause de l’insuffisance rénale (période d’hémodialyse ou de dialyse péritonéale)

Préparation à la transplantation

  • Avant, il faut réaliser un bilan complet préalable à la transplantation
  • Le patient doit voir l’équipe pluridisciplinaire (néphrologue – urologue- anesthésiste -psychologue coordinatrice de greffe), pour valider l’inscription sur liste de greffe via l’Agence de Biomedecine.

 

Bilan avant transplantation

    • Groupage sanguin : A, B, AB ou O
    • Groupage HLA  : « carte d’identité »:il permettra de trouver un rein dont la carte d’identité est la plus ressemblante possible
    • Vaccinations
    • Sérologies virales
    • Bilans biologiques complets
    • Bilan morphologique: echographies, doppler…

 

Comment?

  • Il y a deux possibilités pour être greffé, le rein est donné :

– soit par un adulte de la  famille (donneur vivant apparenté)

– soit par une personne décédée (donneur cadavérique, mort encéphalique)

-soit par prélèvement sur donneur à cœur arrêté (protocole spécifique)

 

Greffe de donneur vivant

  • Il faut que les groupes sanguins du donneur et du receveur soient compatibles (ABO compatible). Si ABO incompatible c’est à dire si le donner et le receveur ne sont pas du même groupe sanguin, il s’agit ici d’un protocole d’immunosuppression spécifique).
  • Il faut que les deux reins du donneur soient normaux pour qu’il puisse en donner un
  • Il faut que le receveur n’ait pas d’anticorps dirigés contre le donneur
  • Il faut que tout le monde soit d’accord (donneur, enfant, famille) et donc prendre le temps nécessaire pour préparer cette greffe

 

Greffe de donneur vivant : qui peut donner un rein ?

  • En France, les lois de Bioéthique limitent les donneurs aux parents et à la famille du premier degré.
  • Le donneur doit être majeur.
  • La personne qui donne doit être bien informée, s’exprimer librement et elle doit faire une demande auprès du Tribunal de Grande Instance.

 

Donneur décédé

  • Personne victime d’un accident mais qui se trouve en situation de « mort encéphalique »
  • Qui n’a pas dit de son vivant qu’elle ne voulait pas être donneuse
  • Les médecins interrogent la famille pour vérifier cela

 

Délai d’attente

La transplantation: Proposition de greffe473035387

-Appel de l’Agence de la Biomédecine pour une proposition

-Vérification des critères de compatibilité

-Appel de la famille par l’équipe médicale

Après l’appel de greffe

  • Cross-match :
    • Examen qui permet de dire si la greffe est possible
  • Préparation
    • Parfois une dialyse est nécessaire
    • On fait un bilan complet, des radios,..
    • Préparation avec un bain complet
    • Des traitements sont commencés avant de partir au bloc

Où est placé le rein greffé au moment de l’intervention ?

Dans les premiers jours, il faut parfois faire quelques séances d’hémodialyse en attendant que le rein se met en marche.

Il ne sera possible de recommencer à boire et manger que lorsque le transit digestif aura repris

Il sera ensuite nécessaire de boire beaucoup

Bientôt le régime alimentaire s’élargira : il redeviendra presque comme avant la maladie…

nephro_-_greffe_renale

Traitement anti-rejet

  • Indispensable car l’organisme reconnaît ce nouveau rein comme « différent » au plan immunologique
  • Débuté dans les heures qui précédent le greffe
  • Traitement très intense dans les premiers jours puis diminution des doses
  • Doit être pris « à vie »

 

Les principaux traitements

–> Traitements d’induction:

  • Anticorps (Simulect) ou SAL (sérum anti lymphocytaire)…
  • Solumedrol
  • Simulect

–> Traitements de relais:

  • Corticoïdes (Cortancyl)
  • Mycophénolate mofétil (Cellcept)
  • Ciclosporine (Néoral) ou Prograf (Tacrolimus)

–> Traitement anti-hypertenseur.

D’autres traitements peuvent être nécessaires: Antiviraux, Antibiotiques, Magnésium

Alimentation

  • Régime alimentaire
    • Faim +++
    • Ne pas prendre trop de poids
      • Sucres
      • Graisses
      • Sel

Transplantation et sport

Il faut éviter les sports dangereux et violents pour le rein greffé car il pourrait subir un traumatisme :

=> football, rugby, cheval

 

Que peut-il arriver dans les semaines qui suivent ?

  • Élévation de la créatinine
    • Rejet ?
      • Biopsie rénale parfois nécessaire
      • Traitement du rejet
  • Fièvre
    • Origine de la fièvre ?
    • Traitement adapté
  • Autres signes à surveiller
    • Hypertension artérielle
    • Infection urinaire

Dans certains cas, il existe un risque de récidive de la maladie initiale sur le greffon. Certaines pathologies acquises peuvent également concernées le rein greffé.

 

Evolution de la fonction du rein greffé

Survie du greffon

Années de greffe Effectif Survie à 1mois Survie à 1 an Survie a 5ans Survie à 10 ans Survie à 15 ans Médianede survie en mois
1985-1995 1561 91% 82,5% 67,3% 56,2% 42% 147,7
1996-2007 1324 96,2% 93,3% 82,5% 67,5%

 

Une nouvelle greffe est-elle possible?

La perte d’un greffon n’empêche pas une nouvelle transplantation ultérieure

Des précautions pourront être nécessaire pour le choix d’un nouveau greffon, ce qui peut augmenter la durée d’attente

 

Pauline & Etienne