NEPHRONURSE

Infirmier en Néphrologie


6 Commentaires

Débranchement d’un patient porteur de cathéter (vidéo)

Vous l’avez tant attendue, la voici enfin! Nous avons créer une vidéo sur la restitution et le débranchement d’un patient porteur d’un cathéter de dialyse.

 

 

Nous vous souhaitons un bon visionnage, n’hésitez pas liker et partager notre blog !

Nous remercions notre patient d’avoir accepté de participer à cette réalisation et de nous avoir donné son consentement pour la mettre en ligne.

A bientôt

Etienne et Pauline


Poster un commentaire

Complexe phosphocalcique et PTH

L’hyperparathyroidie est l’une des pathologies que l’on retrouve fréquemment chez le patient dialysé. C’est pourquoi il est nécessaire de surveiller le dosage de PTH lors des bilans sanguins.  L’objectif thérapeutique est d’obtenir une PTH entre 150 et 300 pg/ml chez le patient dialysé.

L’hyperparathyroidie doit être gérée précocement en régulant les facteurs susceptibles de stimuler la synthèse / sécrétion de PTH: l’hypocalcémie, l’hyperphosphorémie et la carence en vitamine D.

  1. LE CALCIUMNormes pour le calcium : 2,2 à 2,5 mmol/l

os-solidesL’hypocalcémie est fréquente chez le patient insuffisant rénal. Elle est liée à la diminution de la consommation des produits riches en calcium (produits laitiers, fromages…) et à la carence en vitamine D (absorption digestive du calcium diminuée). La diminution de la calcémie ionisée entraîne une augmentation de la sécrétion de PTH, une augmentation de la synthèse de PTH et une prolifération des cellules parathyroïdiennes.

 

2. LE PHOSPHORENormes pour le phosphore : de 0,9 à 1,5 mmol/l

L’apport en phosphore dans l’alimentation est largement plus élevé que les capacités d’épuration extra rénale (la dialyse). L’hyperphosphorémie est ainsi très fréquente chez le patient dialysé et majore l’hyperparathyroïdie par plusieurs mécanismes:

• Stimulation de la sécrétion et de la synthèse de PTH

• Augmentation de l’hypocalcémie

• Inhibition de l’action du calcitriol et du calcium

L’hyperphosphorémie entraîne également des calcifications vasculaires.

le-saviez-vous

Il est de notre rôle infirmier de déceler les signes d’une hyperphosphorémie. Bien que parfois asymptomatique, le patient dialysé pourra présenter des démangeaisons généralisées, yeux rouges… Ces symptômes disparaîtront au cours de la séance de dialyse et un traitement par chélateurs de phosphore pourra être mis en place sur prescription médicale par le Néphrologue pour y pallier.

3. LA VITAMINE D
vitamine-d-1La vitamine D favorise l’absorption digestive du calcium et du phosphore. L’association du calcium et du phosphore de l’os permet la minéralisation osseuse qui joue un rôle essentielle sur les glandes parathyroïdes. Chez le patient insuffisant rénal, la carence en vitamine D active engendre un accroissement de la sécrétion et /ou de la synthèse de PTH par plusieurs mécanismes: la diminution de l’absorption intestinale de calcium (hypocalcémie), l’inhibition de la sécrétion / synthèse de la PTH et du calcium.

L’hyperparathyroïdie a des conséquences non négligeables sur l’organisme :

  • Sur les os notamment, où la PTH joue un rôle majeur dans le renouvellement osseux et notamment dans la résorption osseuse. L’hyperparathyroïdie augmente donc le risque de fractures. La fibrose médullaire de l’hyperparathyroïdie (envahissement de la moelle osseuse par du tissu fibreux, empêchant la formation normale des éléments sanguins par la moelle osseuse = myélofibrose) explique l’aggravation de l’anémie.
  • Sur  le système cardiovasculaire du patient dialysé par augmentation du complexe phosphocalcique (calcification des coronaires) .

 

4. LES TRAITEMENTS

L’apport en phosphore par le biais de l’alimentation est constant et quotidien chez le patient dialysé. C’est pourquoi un traitement par chélateurs de phosphore est nécessaire pour rétablir la balance. Cependant, l’éducation du patient à un régime alimentaire adapté à sa pathologie est essentiel.

  • Les chélateurs de phosphore: 

– Les sels de calcium sont actuellement largement utilisés: EUCALCIC, CALCIDIA… Ils doivent être administrés au moment des repas riches en phosphore. L’administration au moment des repas permet de diminuer l’absorption digestive du calcium et donc les apports en calcium qui constituent un problème important avec ce type de chélateurs, favorisant la survenue de calcifications vasculaires.

–  Le sevelamer (RENAGEL, RENVELA…) est un nouveau chélateur n’apportant ni aluminium ni calcium. Il est aussi efficace que le carbonate de calcium dans la correction de l’hyperphosphorémie sans induire d’hypercalcémie, mais nécessite la prise d’un nombre important de comprimés quotidien.

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

  • La vitamine D

Le but du traitement par la vitamine D est la correction d’une carence en calcitriol et le ralentissement de l’hyperparathyroïdie secondaire. Les formes orales sont plus fréquemment utilisées (ex: Un Alfa).

  • Les calcimimétiques

Les calcimimétiques (MIMPARA) sont des agents capables de moduler l’action du récepteur du calcium. Le cinacalcet est un agent calcimimétique qui réduit le taux de PTH en augmentant la sensibilité du récepteur sensible au calcium extracellulaire. La diminution du taux de PTH est associée à une réduction de la calcémie. Les effets indésirables du MIMPARA rapportés sont les nausées, les douleurs osseuses, les démangeaisons…

Afficher l'image d'origine

Source:medicomst.7910.org

CONCLUSION

« Les troubles phosphocalciques constituent un facteur de risque cardiovasculaire majeur chez l’insuffisant rénal chronique. Le traitement qui constitue parfois un véritable challenge, doit viser à maintenir un produit phosphocalcique normal, une PTH entre 2 et 3 fois la normale et à corriger une carence en vitamine D. »

Sources: http://www.afidtn.com

Pauline & Etienne


1 commentaire

Anesthésie loco régionale (vidéo)

Bonjour à tous,

Nous vous faisons partager en live une anesthésie loco-régionale du bras avant une création de FAV. 

Cette petite vidéo vous éclairera surement sur la réalisation de ce type d’anesthésie qui est souvent utilisée pour les créations de fistule.

Bon visionnage!

Pauline et Etienne


1 commentaire

Création FAV: Intervention (Vidéo)

chirBonjour à tous,

Vous l’attendiez tous, nous l’avons fait !

Trente minutes pour comprendre et visualiser la création d’une fistule artério-veineuse (FAV), qui fait suite à la vidéo du doppler pré-opératoire.

On remercie tout particulièrement le Docteur  Mallios,  Yasmine et toute son équipe qui nous ont chaleureusement accueilli pour filmer cette intervention et réaliser cette vidéo .

Bon visionnage!

Etienne & Pauline


5 Commentaires

Création de FAV: Doppler pré-op (vidéo)

Bonjour à tous,

Grace au Docteur Mallios, nous avons eu la chance d’assister à la création d’une FAV en live ! Mais nous avons pu constater qu’une préparation était nécessaire en amont. Nous vous laissons visionner la vidéo d’un doppler pré-opératoire commenté par le Dr Mallios.

Cette étape est nécessaire pour comprendre la création d’une FAV , qui sera notre prochaine vidéo.

Bon visionnage!

Pauline & Etienne


1 commentaire

Nephronurse : Qui sommes-nous? en images!

Nous avons juste voulu mettre en images avec simplicité notre belle aventure …..

15215787_679007942258606_1508503738_o

« C’est un beau rommmaannn….

 

 

15215740_679008022258598_611913523_o

… c’est une belle histooooiirre! »

 

 

15027891_724690977686129_2134652236729511686_n

Nephronurse

 

 

14433009_696390507182843_1966174820428035883_n

En forme pour le Paris-Versailles

15226443_679008018925265_986969162_n

…. et pour la Parisienne !

 

 

14680522_711182222370338_5762246458597510365_n

Etienne

 

 

15207833_679007915591942_1868686401_n

Pauline

 

 

15056447_723029224518971_5242059352227590924_n

Un peu d’amour dans nos branchements et pour nos blogueurs!

 

13895002_667685130053381_3705584553501599619_n

Merci de nous suivre !

 

 

Etienne & Pauline